“J’ai foulée le sol de ces terres. Marqué par l’odeur du sang.
J’ai croisé des êtres - s’efforçant de rester en rang
Errants jusqu’a en devenir transparents
Parents du monde - enfants des ondes”







“À l’obscurité furent confiées les histoires et les corps
Corps froid
Corps trempés   
Corps coulants    
Glissants et cimarrons.    
 Que désormais nous conterons à tâtons”     






“Aux corps ces terres, poussières et vents glacés” _ Fallon Mayanja et Nicolas Pirus _ Live sonore et projection 12’ _