Aux corps ces terres, poussières et vents glacés.
Fallon Mayanja et Nicolas Pirus

Live sonore et projection 12’












“J’ai foulée le sol de ces terres. Marqué par l’odeur du sang.
J’ai croisé des êtres - s’efforçant de rester en rang
Errants jusqu’a en devenir transparents
Parents du monde - enfants des ondes”









“À l’obscurité furent confiées les histoires et les corps
Corps froid
Corps trempé 
Corps coulant  
Glissant et cimarron.    
Que désormais nous conterons à tâtons”